de l'Indre

PAC

Manifestation au Salon de l'agriculture

Salon de l'agriculture . 28.02.2017 .


28.02.2017 La gestion de la PAC* n’est plus supportable! Après des retards de paiement importants concernant les Mesures Agro-Environnementales et d’autres aides, plus de 1000 communes vont sortir du zonage ICHN*, mettant en péril l’élevage et le pastoralisme. L’État et l’Agence de Service et de Paiement brillent également par leur incompétence en réclamant un trop perçu sur les Avances de trésorerie remboursables puis en rétropédalant en quatrième vitesse !

Pendant ce temps, certains s'engraissent en touchant toujours plus d'aides ! Les politiques et le syndicalisme
majoritaire nous vendent une future PAC* assurantielle... Mais toujours rien pour réguler les productions, les
marchés et sortir les paysans de la crise en leur garantissant un revenu !
Trop de pénalités ! Des milliers de paysans sont pénalisés par la complexité de la nouvelle PAC* et risque de cesser
leurs activités !

C'est la panique dans les campagnes et la Confédération paysanne ne peut laisser la situation pourrir. Nous devons
signifier clairement à l'administration et au pouvoir politique que nous n'acceptons pas cette situation !

C'est pouquoi plus de cinquante paysans de toute la France dont deux de l'Indre se sont rendu ce matin au Salon de l'Agriculture pour rencontrer l'ASP* et le ministre de l'Agriculture.

 

Nous réclamons :

Remettre de la justice dans le zonage des Zones Défavorisées Simples : l'ICHN* doit aller aux paysans qui en ont
vraiment besoin !

Supprimer les pénalités liées à la complexité de mise en œuvre de la nouvelle PAC*

Un engagement ferme à payer et clôturer les aides de 2015 et à payer à temps 2016

D'obtenir des engagements à négocier une PAC* plus juste

Revue de presse de l'action :

Article de 24matin : cliquez ici


Crédits photos : LP
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com