de l'Indre

MOBILISATION

La Confédération paysanne occupe l’ASP à Limoges !

28.08.2017 .


28.08.2017 La Confédération paysanne occupe, depuis le début de l’après-midi, l’Agence de Services et de Paiement à Limoges pour protester contre le retard inacceptable du paiement des aides PAC* 2015 et 2016.

Quatre paysans de l'Indre participent au premier jour de l'occupation du siège de l'ASP* à Limoges!

Cette occupation durera jusqu'à ce que nos revendications soient entendues par le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Voici les principales :

-          Paiement immédiat des aides PAC* en retard. Ces aides ne sont pas une aumône, elles rétribuent un travail qui, lui, a bien été fait sur nos fermes. Nous faisons notre travail, l'Etat doit faire le sien !

-          Dédommagement financier pour le retard de paiement, proportionnel au montant des aides en retard. Il est inacceptable que nous devions supporter financièrement le poids du retard de paiement, alors que c'est l'Etat qui en est le seul responsable !

-          Suspension des contrôles. De nombreuses fermes ont été mises en difficulté du fait du retard de versement des aides. Nous ne pouvons pas tolérer que des contrôles viennent rajouter une pression supplémentaire et contre-productive. L'urgence absolue est d'aider les paysannes et les paysans à sortir la tête de l'eau, certainement pas de les enfoncer un peu plus !

A l'heure où s'ouvrent les Etats Généraux de l'Alimentation dont l'un des enjeux est d'assurer un revenu aux paysannes et aux paysans, nous estimons que la première des priorités est que l'Etat leur paye ce qu'il leur doit.

 

 

02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com