Home > Actualités > Bure : condamnation et appel au rassemblement
Partager sur :
MOBILISATION
22.02.2018

Bure : condamnation et appel au rassemblement

La Confédération paysanne condamne l'opération conduite depuis ce matin par 500 gendarmes pour déloger en plein hiver les résistantes et résistants au projet Cigeo occupant le bois Lejuc, près de Bure. Une intervention manu militari alors même que la justice n'a pas définitivement tranché ce dossier. Où est passée la « consultation citoyenne » promise par Emmanuel Macron ?
Sur ce site de la Meuse, 2000 hectares de forêt et près de 1100 hectares de terres agricoles sont menacés par ce projet de poubelle nucléaire destiné à stocker 80 000 m3 de déchets, dont la radioactivité toxique s'étalera, selon leur nature, entre des milliers et des millions d'années.
Les campagnes de France et d'ailleurs ne sont pas destinées à être des poubelles nucléaires, ni des projets d'artificialisation des terres nourricières via des aéroports, des parcs à touristes ou des autoroutes. Il faut cesser d'investir des millions voire des milliards d'euros – 25 milliards estimés pour le seul projet Cigeo – pour détruire l'équivalent des terres d'un département français tous les six ou sept ans. 
La Confédération paysanne demande la libération immédiate des militantes et militants arrêtés ce matin. Elle appelle aux différents rassemblements de soutien organisés à 18h heures devant les préfectures contre la répression policière et étatique et pour l'arrêt du projet Cigeo.
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Indre -
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com