Home > Actualités > Surfaces pastorales : le Ministère doit agir avant le 31 mars
Partager sur :
PAC
28.02.2018

Surfaces pastorales : le Ministère doit agir avant le 31 mars

09.03.2018 -
La Confédération paysanne a mené une action ce mercredi sur le stand du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation au SIA pour exiger du Ministre qu'il défende le dossier des surfaces pastorales ligneuses (SPL).

Le gouvernement a jusqu'au 31 mars, via le règlement européen Omnibus, pour agir en faveur de centaines de paysannes et paysans qui se voient privés brutalement de ces aides PAC** auxquelles ils avaient droit il y a un an encore.

Ces paysannes et paysans sont pourtant l'avenir d'une agriculture moderne qui permet de produire une alimentation de qualité, de garantir une activité dans des zones rurales de landes et de bruyères qui seraient laissées à l'abandon et de jouer un rôle environnemental fondamental dans des espaces parfois classés Natura 2000.

La gestion des aides PAC**, qu'il s'agisse du dossier des SPL ou des zones défavorisées simples est catastrophique. Celle du transfert entre le premier et le second pilier est largement insuffisant pour satisfaire les aides MAEC, bio et ICHN**. Les choix précédents du Ministre de l'Agriculture, notamment sur la non revalorisation sur les 52 premiers hectares, laissent
craindre le pire quant aux négociations de la PAC** 2020 et de la voix qui sera portée par la France.

Pour la Confédération paysanne il est incompréhensible et intolérable, de surcroit au regard des ambitions portées par le Président de la République prônant pour le monde agricole une « révolution culturelle », d'abandonner ces paysannes et paysans.

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Indre -
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com