Home > Nos positions > Installer des paysans: un enjeu primordial
Partager sur :

INSTALLATION : NOS POSITIONS

Installer des paysans: un enjeu primordial

Il faut installer des paysans:

pour le monde agricole: il faut assurer le renouvellement des générations en agriculture

pour les agriculteurs: avoir des voisins agriculteurs est une nécessité

pour l'économie: l'agriculture peut être source d'emplois non délocalisables

pour le territoire: par leur présence, les agriculteurs créent des campagnes vivantes

pour les citoyens: une agriculture basée sur la proximité (circuits courts et circuits longs favorisant les outils de transformation locaux) et sur la qualité permet le dialogue et les échanges

Nos propostions

La Confédération paysanne fait des propositions pour inverser la tendance actuelle, et  installer des paysans nombreux sur des fermes à taille humaine, transmissibles et autonomes créant des emplois sur tout le territoire :

Permettre l'installation d'un maximum de candidats :

En supprimant le critère restrictif d'accès aux aides qu'est la Surface Minimum d'Installation (SMI*) et en modifiant le critère de l'âge limite (40 ans), qui rendent impossibles de nombreux projets.

En reconnaissant l'installation progressive.

Mettre en place un accompagnement diversifié :

En adaptant la formation agricole à la diversité des pratiques, et en généralisant le tutorat (accompagnement par un référent paysan).

En respectant la neutralité et le pluralisme à chaque échelon du Parcours Personnel Professionnalisé (PPP*) et au niveau de la gouvernance de la politique d'installation.

En soutenant le développement des projets par des financements publics pour aider un maximum d'installation, et via les systèmes de caution et de garanties bancaires et solidaires.

Inciter le développement des fermes à taille humaine :

En favorisant la transmission, en veillant à maintenir des exploitations « transmissibles », plutôt que l'agrandissement et en rétablissant un véritable contrôle des structures.

En mettant l'agriculture paysanne au cœur des politiques rurales et périurbaines.

« L'installation est une urgence d'utilité publique ! Alors que 25% des paysans ont disparu en 10 ans, seuls 1/3 des exploitations sont aidées… L'agriculture paysanne attire de nombreux porteurs de projets, et insuffle une nouvelle dynamique sociale et économique dans nos régions. Il faut soutenir un tel mouvement de société ! » conclut Michèle Roux, responsable de la commission Installation à la Confédération paysanne.


Quelques une de nos actions concrètes pour favoriser l'installation:

Diminution de la surface minimum à l'intallation (SMI*) qui passe de 40ha à 25ha en 2012.

La SMI* est un critère essentiel dans l'installation d'un nouvel agriculteur. En effet, si celui-ci souhaite percevoir les aides nationales à l'Installation, il doit remplir un certains nombres de critères. Parmi ces critères: le porteur de projet doit avoir une surface minimale correspondant à une 1/2 SMI*.
La diminution de la SMI* de 40 ha à 25 ha pour un projet en polyculture élevage (de nouvelles équivalences ont été définies pour les autres productions) va faciliter l'accès aux aides nationales.
Lorsque l'on sait que 2/3 des nouveaux installés s'installent sans les aides nationales et que 1 agriculteur sur 2 n'est pas remplacé, voilà une bien belle nouvelle pour le monde agricole!

Télécharger l'arrêté prefectoral

Pour plus d'infos sur le sujet voir les Actualités et communiqués de presse sur les thématiques Installation et foncier de novembre 2012 et janvier et avril 2013

Manifestation devant la SAFER en soutien a des dossiers d'installation-> cf Actualités et Communiqués de presse sure les thématiques Installation et Foncier de novembre 2012

Un forum pour parler d'installation -> cf Actualités et communiqués de presse

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Indre -
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com