Home > Berry Paysan > n° 76 - avril 2019
Partager sur :

Berry Paysan


Le Berry Paysan est notre journal départemental à parution trimestrielle. Rédigé par des paysans volontaires, il informe des actualités agricoles départementales depuis plus de 15 ans.


Le numéro du mois

n° 76 - avril 2019
Editorial Sommaire
Dossier
Archives

Dossier

JOYEUSE PAC !



 

Introduction : La cour des comptes tacle le Ministre de l'Agriculture.

Les aides au titre de la PAC* sont issues d'une politique commune au sein de l'Union Européenne tout en étant, de fait, l'expression d'une politique nationale. C'est ce qu'a rappelé la Cour des Comptes au Ministre de l'Agriculture fin 2018. Elle a estimé que « les dépenses d'aides directes du FEAGA* (7,8 Md€ par an en moyenne de 2008 à 2015 pour la France) souffrent d'une insuffisance d'évaluation et de pilotage par objectif, que le mode de répartition de ces aides, facteur de fortes inégalités, n'a plus de justification pertinente et, enfin, que les effets de ces aides sont, au mieux, incertains, que ce soit au regard du revenu des agriculteurs, de l'économie des exploitations ou de l'environnement ».  

D'un tel réquisitoire, on peut retenir quelques points saillants :
a/ La Cour des Comptes ne voit pas de données stratégiques dans la PAC*. (Pourtant, la question de l'autonomie alimentaire avait été l'élément fondateur d'une politique agricole commune … et la Cour des Comptes semble ignorer l'OMC*.)
b/ Elle relève que les aides créent des rentes augmentant le prix de foncier.
c/ Elle pointe une tromperie fondamentale : « Les aides n'apparaissent pas davantage corrélées avec une évolution positive de l'intensité d'emploi de main d'oeuvre mais auraient plutôt contribué à une substitution du capital au travail. La littérature scientifique met en évidence qu'une part de la valeur des aides aurait été captée par l'amont et l'aval des filières, plus encore dans certaines filières comme l'élevage ».
d) Enfin, elle pointe du doigt le fait que les aides au verdissement sont inefficaces globalement. D'autant que les exploitations faisant des efforts (bio, engagements agro-écologiques…) sont trop faiblement aidées.

C'est avec ce rapport en toile de fond et les élections européennes approchant que nous avons décidé de traiter de la préparation de la prochaine programmation de la PAC* dans ce dossier.

A retrouver dans le dossier :

- Zoom sur le programme Leader*

- Interview de Michelle Rivet, vice-présidente du Conseil Régional

- Une mesure pour l'emploi, toujours en stand-bye ...

- Un sujet qui fâche : les paiements pour services environementaux ?

- D'où viennent les paiments pour services environnementaux ?

- Nos propositions pour la PAC* post 2020

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Indre
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com