Home > Communiqués de Presse > ARBITRAGE PAC: DES AIDES JUSTES, PAS JUSTE DES AIDES !
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

ARBITRAGE PAC: DES AIDES JUSTES, PAS JUSTE DES AIDES !

11.02.2014

Dans un contexte difficile pour les éleveurs, les discussions concernant le partage des aides animales s'éternisent pour les bovins viande. En effet, en ouvrant la possibilité de primer toutes les vaches allaitantes (VA) existantes lors du sommet de l'élevage de Cournon, François Hollande a ouvert une brèche ingérable dans le cadre d'une enveloppe financière fermée.

Cependant, suite au CSO* du 17 Décembre sur les aides couplées aux VA, différents constats sont établis:

- Une prime aux vaches allaitantes est actée d'un montant de 200 euros sur les 40 premières vaches avec transparence GAEC (mais déjà remise en cause) ;
- Un seuil d'entrée est fixé à 10 vaches (3 auparavant) ;
- Le montant au-delà de 40 vaches n'est pas connu à ce jour mais probablement très en deçà du montant actuel de 175 euros ;
- Les références historiques disparaissant, toutes les vaches allaitantes seront primables ;
- L'incorporation des génisses à hauteur de 40 % pourrait disparaître ;
- Le ministère refuse tout plafond.

Malgré cela, la FNB* persiste à vouloir écarter les génisses des aides et remonter le seuil d'entrée à plus de 15 vaches voire 30... Ils osent même dire que: «la solution est simple et représente l'avenir de la filière ». Traduction: pour que les gros éleveurs puissent se gaver d'aides publiques (sans plafond, ce qui n'était pas le cas), il faut éliminer les plus faibles, les plus petites fermes ou les plus diversifiées... Sur ce dernier point, le ministre Le Foll a dit -devant la FNB* réunie en congrès – que le ministère n'écartait pas cette solution...

C'est pourquoi la conf continue à exiger une répartition juste et équitable des aides, en demandant:
- Un plancher à 10 UGB* et non 10 vaches ;
- 25 % de génisses primables (au lieu de 40%) ;
- Un plafond de 60 vaches / actif ou au minimum un deuxième seuil de dégressivité à 60 ;
- Des seuils d'exclusion pour la prime aux vaches allaitantes : minimum 25 % de SFP /SAU*.
 

Contacts :
Nicolas CALAME - Co-porte-parole - tél: 07 71 06 52 87
Laurent MOREAU - Co-porte-parole - tél: 02 54 37 54 67
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Indre -
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com