Home > Actualités > Le « juste prix » : une « escroquerie intellectuelle » pour le ...
Partager sur :
POLITIQUES AGRICOLES
23.03.2018

Le « juste prix » : une « escroquerie intellectuelle » pour le Président de l’OFPM

23.03.2018 -

Samson

Le Président de l’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires (OFPM) s’est exprimé cette semaine devant la Chambre d’agriculture de Bretagne. Comme à son habitude, Philippe Chalmin s’est fait le chantre du libéralisme, selon les propos rapportés par Le Télégramme.


Sur le « juste prix », il évacue cette notion la qualifiant « d'escroquerie intellectuelle » ! Les paysannes et  paysans apprécieront que cette question, défendue par l'ensemble des organisations syndicales lors des Etats généraux de
l'alimentation, soit balayée d'un revers de main. A moins que M. Chalmin ne soit venu préparer son auditoire à
une loi à minima sur cette question ?


S'agissant de l'Observatoire, son Président affirme qu'il « ne travaille pas à la défense du monde agricole ». La
Confédération paysanne ne peut malheureusement que lui donner raison ! C'était le sens de notre candidature à la
présidence de l'Observatoire l'année dernière, renouvelée selon une procédure opaque. Nous déplorons d'ailleurs
que les éléments fournis par l'OFPM contribuent si peu à la transparence sur la formation des prix.


« On ne peut plus raisonner local. Sauf à réinventer la Pac, les agriculteurs ne peuvent plus avoir un prix garanti »,
assène le Président de l'Observatoire. Réinventer la PAC*, c'est justement ce que propose la Confédération
paysanne ! La main invisible du marché, si chère à M. Chalmin, s'abat toujours sur le maillon le plus faible, en
l'occurrence les paysannes et paysans. Au contraire, la puissance publique doit prendre ses responsabilités afin de
rééquilibrer le rapport de force et permettre enfin d'aboutir à une rémunération paysanne juste. C'est le sens des
amendements que nous portons auprès des parlementaires en vue de l'examen prochain du projet de loi.

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Indre -
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com