Partager sur :

OGM : NOS POSITIONS

Consommer et produire sans OGM en région Centre


La Confédération paysanne du Centre en partenariat avec Bio Centre et Nature Centre (et grâce à un financement du Conseil régional et de la Fondation Nature et Homme) a mis en place en 2010 un site internet référençant des éleveurs de la région qui produisent des animaux d'élevage nourris avec une alimentation garantie sans OGM. Ce site référence également les épiceries, restaurants, vendeurs d'aliments de bétails qui entrent dans une démarche sans OGM. Vous y trouverez entre autres des informations scientifiques, techniques et d'actualité sur les OGM.

L'adresse pour vous y rendre : www.consommersansogmenregioncentre.org


Vous êtes éleveur en région Centre ?


Vous nourissez vos animaux avec des aliments non OGM ?
-> Venez vous faire référencer sur le site : www.consommersansogmenregioncentre.org
Ce site est un moyen pour vous de faire connaître votre ferme et votre démarche et d'inciter les consommateurs à choisir ce qu'ils mettent dans leurs assiettes !


Pour plus de renseignements contactez : la Confédération paysanne du Centre au 09 80 67 63 46 ou par mail à sansogm.cpcentre@gmail.com

 

La lutte contre les OGM dans l'Indre

En 2006, la Confédération paysanne de l'Indre avait rejoint un collectif pour interpeller les parlementaires départementaux sur le projet de loi qui devait réglementer la culture et la distribution des OGM en France.

Aujourd'hui en France, si les OGM transgéniques continuent d'arriver en masse dans nos ports et se retrouvent dans l'alimentation animale et humaine (soja, maïs, blé...), ils sont interdits à la culture, suite à la clause de sauvegarde prise par le gouvernement en 2008 et renouvelée en 2013. Cependant, de nouvelles variétés issues des biotechnologies végétales comme la mutagenèse, rendues tolérantes aux herbicides, ne figurent pas dans la liste des plantes OGM alors que leur génome a été manipulé pour leur permettre d'absorber les cocktails de pesticides.

Depuis 2010, les tournesols VrTH  (variété tolérante aux herbicides) ont été mis en culture en France et en 2013, les premiers essais de colzas VrTH ont été réalisés. 2014 a vu la culture de milliers d'hectares de colzas VrTH.

Ces VrTH ont les mêmes effets et inconvénients que leurs cousins les OGM transgéniques, mais ils échappent à toutes mesures d'évaluation, d'information, d'étiquetage, de suivi, car la technologie utilisée est exclue du champ réglementaire.

En 2015, il a été décidé de remonter ce front commun contre les OGM et plus particulièrement contre les VrTH. En particpant à ce collectif, nous souhaitons y apporter notre point de vue de paysan. C'est-à-dire lutter contre les OGM pour lutter contre le brevetage du vivant mais aussi pour des raisons agronomiques. L'utilisation massive de gyphosate sur les OGM "round up ready" a rendu résistantes à l'herbicide 31 espèces végétales (la moitié des fermes américaines sont touchées par le phénomène). Pendant ce temps, Dow agrosciences a concocté de nouveaux OGM résistants au2,4-D, le fameux agent orange utilisé comme défoliant au Viêtnam!

Les actions du collectif: Conférence sur les VrTH le 10 avril 2015 à l'Asphodèle au Poinçonnet à 20.

Intervenants: Christian Vélot, professeur-chercheur en génétique moléculaire et André Puygrenier, membre fondateur du collectif de l'appel de Poitier.

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Indre -
02 54 61 62 40 - confpays36@gmail.com